Forum de la commission Etoiles doubles de la SAF

Ce forum de discussion a pour but de permettre de débattre sur le thème de l'astronomie des étoiles doubles. La langue du forum est le français.

Vous n'êtes pas identifié.

#1 14-11-2014 00:01:03

David Chiron
Modérateur
Lieu: Saint Martin de Bernegoue (79)
Date d'inscription: 08-10-2013
Messages: 108
Site web

Influence de la mise en station sur les mesures : Hypothèse.

Bonjour,

Je me risque à cette hypothèse.

Imaginons une monture parfaitement mise en station et dont la caméra est parfaitement alignée avec le pôle céleste. Si on dirige la monture vers l'intersection du méridien sud et de l'équateur céleste on obtient l'image suivante:

http://safetoilesdoubles.forumcrea.com/img/avatars/safetoilesdoubles/big/5_01.jpg

Une rotation sur l'axe AD donnera toujours la même image traversée de part en part par l'équateur.
Provoquons maintenant une erreur de mise en  station dans l'axe Nord-Sud uniquement. Par exemple une erreur d'1' d'arc du Nord vers le sud. Si le télescope est dirigé vers le sud comme au début aucune rotation de la caméra sera observée. En revanche si le télescope est dirigé vers l'ouest (ou l'Est) on observe une rotation de la caméra égale à l'erreur de mise en station, ici 1' d'arc. Soit 2' d'arc pour 180° au maximum.

Ensuite on rajoute une erreur de mise en station Est-Ouest, qui d’ailleurs n'a aucune influence sur l'orientation de la caméra lorsque le télescope point rigoureusement vers l'Ouest ou l'Est. Si le télescope est dirigé vers le Sud toujours sur l'équateur (On peut allez aussi vers le Nord mais on regarde la pelouse là lol) on observe un angle de 1' d'arc. Soit 2' d'arc (0.033°) pour 180° au maximum.

Bien sur dans la réalité l'erreur de mise en station Est-Ouest et Nord-Sud se combinent et ça complique les choses. On peut alors s'amuser avec les Cos, les Sin et les Tan mais la rotation du champ ne dépassera jamais 2 x l'erreur de mise en station. Là je m'avance peut être un peut...  mais j'sais pas... je le sent comme ça... big_smile

Pendant nos séances de mesures on ne se promène pas sur toute la voûte céleste. Disons... 30° pour Cassiopée 0.033/6 = 0.0055° dans le pire des cas pour une erreur 1' d'arc.

Mais ce n'est qu'une hypothèse...


David Chiron
http://www.tetesenlair.net/WDS/images/wdstool_small.png

Hors ligne

 

#2 19-11-2014 20:44:52

Philippe LAURENT
Modérateur
Date d'inscription: 09-10-2013
Messages: 147
Site web

Re: Influence de la mise en station sur les mesures : Hypothèse.

Oui je pense que les faibles déplacements que nous réalisons pendant une séance nous aident à limiter l'impact d'une mauvaise mise en station. Pour moi, c'est environ dans un carré de 15° de coté que je fais toutes mes mesures, sauf le deuxième étalon peut être qui est plus loin.

Je ne sais pas trop si tes 2' sont bien un maximum, j'ai un peu de mal avec la géométrie dans l'espace ! Il me semble que la déclinaison conditionne la rotation de champ, je dirais que c'est pire dans les hautes déclinaisons.. là je fais comme toi, je le sens ....

Je vais demander à JL Agati ce qu'il en pense. Il a fait une étude pour la rotation de champ observée avec le temps, en pointant la même étoile pendant disons une heure. Concernant cette rotation de champi , et en utilisant le travail de Jean Louis, il me semble que la valeur de theta est modifiée d'une grandeur < 0,2" . C'est dans mon cas d'usage (pointage direction NE vers 5° déclinaison, la où le ciel est noir !). Je lui demande de te passer son étude et le tableau de calcul qui va avec.
Concernant la rotation de champ qui résulte d'un déplacement je lui demande si il a également une idée sur la manière de l'évaluer.

Jean Louis si tu lis le forum on a besoin de toi !!

Hors ligne

 

#3 13-12-2014 14:09:23

David Chiron
Modérateur
Lieu: Saint Martin de Bernegoue (79)
Date d'inscription: 08-10-2013
Messages: 108
Site web

Re: Influence de la mise en station sur les mesures : Hypothèse.

Merci pour vos compléments d'information (reçu par mail) qui mon permis de mieux comprendre le travail de Jean-Louis.

L'idée au final serait de créer deux documents :

1. s'adressant particulièrement aux personnes utilisant une monture en station mobile : mise en station et vérification rapide. Si on doit passer 3 heures à la mise en station, la mesure des étoiles doubles devient beaucoup moins passionnante.

2. destiné aux stations fixes : faire une synthèse des techniques de mise en station précises afin d'obtenir une erreur de mise en station en dessous du maximum (qui reste à définir).

Ton idée Philippe qui consisterait à déterminer une erreur de mise en station maximum à ne pas dépasser me parait judicieuse. On peut aussi faire une courbe ou un tableau fonction de la durée et de la portion en degrés du ciel étudié. Pour la déterminer je pense qu'il faudrait se placer dans le cas le plus défavorable.


PS : petit oubli, dans mon premier message je n'ai pas parlé de la durée d'observation. Mais elle a bien évidement de l'importance.


David Chiron
http://www.tetesenlair.net/WDS/images/wdstool_small.png

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Créez Votre Propre Forum
Insérer vos Graphiques
Dictionnaires de Traduction
Hébergé par ForumCrea.com